Plats

Recette : Salade de tomates à l’huile de colza et huile d’olive BIO

Temps
20mn
Personnes
4
Difficulté
Prix
Salade de tomates à l'huile de colza et huile d'olive BIO

Ingrédients :

Tomates fraîches (4)

Tomates fraîches (4)

Huile d'olive

Huile d’olive

Huile de colza

Huile de colza

Sel

Sel

Poivre

Poivre

Persil

Persil

Ail

Ail

Réalisation :

  • Pour réaliser votre salade de tomates à l’huile de colza et huile d’olive BIO, il vous faudra tout d’abord couper vos tomates en carrés de taille moyenne.
  • Ensuite, versez-les dans un saladier puis ajouter du sel, du poivre, un peu de persil et de l’ail.
  • Vous ajouterez aussi de l’huile de colza et de l’huile d’olive BIO et surtout le vinaigre !
  • N’oubliez pas de goûter votre salade de tomates pour savoir s’il ne manque rien !

Tout savoir sur l’huile de colza !

L’huile de colza est une huile très avantageuse surtout lorsque l’on parle de nutrition ! Cette huile est fréquemment utilisée en cuisine, celle-ci comporte de nombreuses vertus pour la santé. Je vais donc vous dévoiler pourquoi il est indispensable d’utiliser cette huile en dans vos plats culinaires !

L’huile de colza vient d’une plante appelée le « colza ». Celle-ci fait partie de l’espèce des crucifères. Le colza possède de jolies fleurs jaunes fluorescentes dans lesquelles nous retrouvons de petites graines noires qui comporte une quantité importante de lipides.

Il y a quelques années, plus précisément dans les années 1960, plusieurs études ont été menées sur certains animaux. Ces expériences ont abouti à un effet nocif de l’acide érucique* (*type d’acide gras monoinsaturé, on retrouve cet acide dans le colza, des plantes du genre Erysimum, et les graines de moutarde) que possède l’huile de colza. Quelques années plus tard, nous avons découvert de nouvelles variétés de colza qui elles ne comportent pas cet acide ! Les récentes innovations scientifiques se sont penchées sur les bienfaits des oméga 3 ce qui a complétement fait changer d’avis les consommateurs ! C’est ainsi que l’huile de colza refait surface !

L’huile de colza dans notre alimentation

L’huile de colza comporte des oméga 3 soit environ 9 %. Les oméga 3 et 6 joue un rôle fondamental dans notre corps et surtout dans le cerveau (système nerveux). Cette huile comporte aussi des oméga 9, environ 60 %. Elle possède aussi de la vitamine E qui joue un rôle antioxydant et protège l’huile de l’oxydation. Elle protègerait aussi le vieillissement de nos cellules. Vous allez sans doute me demander comment dois-je choisir mon huile de colza ? J’y réponds !

Comment choisir la bonne huile de colza ?

Cela peut paraître inconcevable mais il est préférable de choisir votre huile de colza lorsqu’elle est dans une bouteille en verre. Pourquoi ? Car si vous choisissez votre huile de colza dans une bouteille en plastique, certains composants de la bouteille peuvent s’infiltrer et se mélanger à votre huile… Il y a 2 sortent d’huile de colza : L’huile de colza raffinée et l’huile de colza BIO. Quelle est la différence ? L’huile de colza raffinée est très peu jaune (jaune pâle) et n’a pas forcément de goût. Tandis que la BIO est pressé à froid, possède une couleur jaune verdâtre et à un goût très prononcé.

Conclusion : Préférez une huile de colza BIO car celle si à plus de goût, possède plus de nutriments ! Attention ! Son défaut est qu’elle est fragile. Essayez de la conserver bien fermée, à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Combien faut-il consommer d’huile de colza par jour ?

Environ 4 cuillères à soupe d’huile de colza/jour est parfait pour votre santé. Lorsque vous faites une salade vous pouvez très bien mélanger de l’huile de colza pour les vitamines avec de l’huile d’olive pour les phytostérols.

Pourquoi ne faut-il pas consommer uniquement de l’huile de colza ?

Nous l’avons vu plus haut, à cause de l’acide érucique qu’elle contient !

L’acide érucique est un contaminant naturellement présent dans l’huile végétale, inoffensive pour la plupart des consommateurs car sa consommation moyenne est inférieure à la moitié du niveau de sécurité recommandée par l’UE.

Néanmoins, cela peut représenter un risque sanitaire sur le long terme pour les enfants jusqu’à l’âge de 10 ans, encore faudrait-il que ces enfants consomment des quantités importantes d’aliments contenant cette substance (l’acide érucique).

Qu’est-ce que l’acide érucique ?

L’acide érucique est un acide gras monoinsaturé oméga-9 présent principalement dans les graines riches en huile de la famille végétale des Brassicacées, mais plus particulièrement dans le colza et la moutarde. On le retrouve dans les aliments industriels et certains pays la consommes régulièrement dans leur cuisine traditionnelle. On peut également la retrouver dans des pâtisseries, des gâteaux, des préparations de repas (adultes et nourrissons) mais également dans l’alimentation canine (tourteaux de colza).

Bien que certaines formes naturelles de colza et de moutarde contiennent des niveaux élevés d’acide érucique (plus de 40% des acides gras totaux), les concentrations de cet acide gras dans le colza cultivé pour un usage alimentaire sont typiquement inférieures à 0,5%.

Donc, l’huile de colza est chargée de bienfaits et est essentielle à notre corps, comme toute bonne chose, il faut savoir « bien la consommer ».

Bon appétit !

Lorminy

Cette recette vous a-t-elle été utile ?

Note / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant... Soyez le premier à voter cette recette !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *