Autres

Comment conserver son persil ?

Temps
5mn
Personnes
.
Difficulté
Prix
Comment conserver son persil ?

Ingrédients / Matériels :

Persil

Persil

Papier absorbant

Papier absorbant

Récipient (en verre de préférence)

Récipient (en verre de préférence)

Temps de conservation :

Minimum 10 jours au frais.

Réalisation :

  • Dans votre récipient, déposez votre papier absorbant.
  • Mettez votre persil préalablement rincé dedans et le laisser humide à l’intérieur.
  • Refermez avec un couvercle.
  • Réservez au frais.

Le persil qu’est-ce que c’est ?

Le persil aussi appelé Petroselinum crispum est une plante herbacée de la famille des Apiacées.

Cet aliment et très souvent sollicité en cuisine, ses feuilles sont les plus utilisées.

Le persil est également une plante médicinale…

Il mesure environ de 20-80 cm de hauteur.

Cette plante est aromatique, nous reconnaissons immédiatement son odeur.

Les feuilles qu’elle possède sont vertes et sont doublement divisées en partie basse tandis qu’en partie haute, il y a souvent 3 lobes.

Cette plante est riche en huile essentielle, ses feuilles contiennent des vitamines C et A. Le persil est une plante condimentaire et médicinale…

Le saviez-vous ?

Natif du pourtour méditerranéen, le persil a puisé son appellation de deux mots grecs : petros qui désigne « rocher » (parce qu’il pousse essentiellement dans les terrains rocailleux) et selinon qui veut dire « céleri ». Les grecs l’appelait « céleri des rochers », car ils pensaient que le céleri et le persil formaient deux variétés d’une même plante.

Pour les différencier, on les nommait par leur habitat naturel, les marais pour le céleri, les terrains rocheux pour le persil.

Il y a au moins 5000 ans que le persil, qui viendrait du bassin méditerranéen aurait été développé dans le Sud de l’Europe probablement  en Sardaigne.

Les Grecs et les Romains le jardinaient déjà au début de notre ère.

Les Grecs l’honoraient comme une plante sacrée et couronnaient les victorieux des jeux Isthmiques de chapelets faits avec ses feuilles.

Entre le XIIe et XIIIe siècle, le terme « persil », a fait son apparition sous une autre appelation à peu près similaire : on l’appelait « perresil ».

Il a pris sa forme définitive au XIIIe siècle.

Plus tard, vers le XVIème siècle Charlemagne introduisit sa culture en France et son usage alimentaire s’y déploya.

A ce jour, le persil est l’une des herbes aromatiques culinaires les plus appréciées, cultivée sur les 5 continents.

Comment peut s’utiliser le persil ?

Le persil frais peut s’utiliser de différentes façons :

  • Parfois comme assaisonnement.
  • Ou en garniture.
  • Il est fréquemment employé pour faire des marinades.
  • Le plus souvent, nous le consommons haché, il est très rare qu’il se déguste à feuille entière, sauf exceptionnellement pour des présentations de plat.
  • Les garnitures de persil frit accompagnent parfaitement certains plats à base de poisson frit ou bien d’autres fritures.
  • Celui-ci est couramment utilisé lorsqu’il est finement ciselé.
  • Le persil est également une excellente plante médicinale (On utilise ses racines sous forme d’infusion).

Que savoir sur les feuilles de nos persils ?

Les feuilles qu’il contient sont très riches en vitamines A et C.

En principe, deux types de persil sont utilisés :

  • Le persil à feuilles frisées
  • Le persil à feuilles plates

Certaines personnes trouvent que le persil à feuilles plates contient une saveur plus forte que le persil à feuilles frisées… celui-ci est rustique, il supporte le froid hivernal.

Les feuilles de persil jouent un rôle majeur dans nos plats quotidiens, il est fréquemment utilisé pour la réalisation nos plats et est souvent accompagné d’ail, c’est un mélange parfait !

Les feuilles sont utilisées comme stimulant.

Peut-on faire du jus de persil ?

Le jus de persil est riche en calcium et en vitamine C. Il est facile de réaliser un jus par exemple :

  • Nettoyez et équeutez votre persil, bio de préférence.
  • Épluchez un citron (jaune ou vert) et enlever les graines.
  • Dans votre petit saladier, ajoutez du sucre et des glaçons.
  • Versez le tout dans votre bol mixeur 2 à 3 min et tenez le gobelet doseur pendant 2 min.
  • Vous pouvez également ajouter du concombre… Ce qui nous donne une boisson énergisante, bonne pour la santé ! Il y a une multitude de recette de jus de persil, selon vos envies gustatives !

Comment conserver le persil ?

Il y a déshydratation ou les feuilles sont laissées au soleil puis conservées dans un sac en papier, pour les utiliser desséchées, vous les ferez tremper 30 min dans de l’eau tiède avant de les consommer.

Vous pouvez aussi procéder à la congélation de votre persil haché finement ou le laisser avec ses feuilles entières pour pouvoir le réutiliser dans vos plats en hiver par exemple dans une bolognaise ou lorsque vous voulez déguster une délicieuse persillade maison !

Et enfin, vous pouvez le mettre au réfrigérateur (dans le bac en bas du réfrigérateur) ou bien le mettre dans un contenant un peu rempli d’eau pour le garder au réfrigérateur ou alors en suivant la méthode ci-dessous.

Le temps de conservation sera d’environ 10 jours au frais, pour cela vous devrez seulement :

  • Mettre un papier absorbant dans un récipient en verre.
  • Déposez votre persil à l’intérieur,.
  • Le refermer et le laissez au réfrigérateur pas plus de 10 jours ! Consommez-le rapidement ou alors mettez-le au congélateur pour une consommation ultérieure.

Le saviez-vous ?

  • Dans le calendrier républicain français, le 22e jour du mois de ventôse (le 6ème mois correspondant à ce calendrier période qui va du 19 février au 20 mars, selon le calendrier grégorien), il est appelé « jour du persil ».
  • Cette plante est dite bisannuelle ce qui veut dire qu’elle fait des fleurs l’année qui vient après son semis.
  • Le persil protégerait les rosiers des pucerons qui viendraient l’attaquer…

Le persil est une plante :

Stimulante, diurétique, …

Attention : si vous cultivez du persil, ne le cueillez surtout pas dans la nature ! Car d’autres plantes sont semblables à celle-ci et peuvent être toxiques.

Variétés de persil

  • Le persil tubéreux, on s’en sert pour récolter sa racine.
  • Persil frisé « Alto », celui-ci possède un feuillage très frisé, très résistant au froid.
  • Persil frisé « Magnac », sa repousse est particulièrement rapide et offre des récoltes régulières, en grande quantité et abondante.

Quand planter le persil ?

Normalement, le persil se plante au printemps et se récolte jusqu’en automne / été.

Le persil se sème de février à septembre, ses graines commencent à germer lorsque la température atteint environ 4°C, il est préférable de les semer directement en pleine terre, si vous êtes en appartement, vous n’aurez qu’à planter votre persil ou basilic ou ciboulette,… dans un pot moyen en faisant attention de lui offrir un maximum de soleil et d’eau.

Le persil est une plante facile à cultiver et à planter il faut tout de même se dire que bien que celle-ci pousse bien, elle met du temps à sortir, il faut attendre en moyenne 9 jours à 3 semaines selon les régions avant qu’elle ne commence à pousser…

Lorsque vous plantez votre persil pour la première fois, il faudra parfois attendre jusqu’à un mois pour voir les premières plantes apparaître !

Comment faire mieux germer votre persil ?

Pour favoriser la germination de votre persil, il y a une solution très simple, il suffit de faire tremper vos graines de persil dans de l’eau, mais attention ! La veille du semis, 24 h à l’avance !!!

Comment utilise-t-on le persil en cuisine ?

Le persil est souvent haché ou bien grossièrement coupé, il est très rare que nous consommions ses feuilles en entier.

Il supporte la cuisson, et même très bien la friture !

Ce qui reste de mieux à faire avec celui-ci en cuisine est de le déguster et de l’ajouter frais dans vos plats pour garder sa saveur et pouvoir réellement le savourer mais surtout, garder un maximum de bienfaits.

Les persils, leurs feuilles et leurs utilisations :

Le persil plat : ou persil de Naples a un parfum plus intense que le persil frisé. Ses feuilles sont vertes et très lisses, composées normalement de trois feuilles en forme de triangle possédant des bordures un peu arrondies. Hauteur : 45 cm. Ce persil est le plus fréquemment utilisé en cuisine, car il à une saveur très prononcée !

Le persil frisé : ou persil double, son feuillage est dense et possède une couleur vert clair/foncé. Hauteur : 30 cm de hauteur. Celui-ci est beaucoup moins parfumé que le plat. Le persil frisé s’utilise en décoration plutôt que dans les préparations culinaires.

Le persil japonais mitsuba : ou le persil aux « 3 feuilles » en japonais. Au goût, celui-ci est semblable à du céleri, cerfeuil et persil. Il s’accompagne très bien avec les œufs mais aussi le poisson ou encore les mélanges de légumes.

Ses bienfaits et vertus santé :

Cette plante est très riche en fer, en vitamines C et K et en manganèse. En consommer régulièrement est recommandé pour toutes ses vertus nutritives.

Elle possède de nombreux antioxydants :

  • L’apigénine
  • La lutéine
  • Le bêta-carotène

Ils sont tous des effets anti-cancérigènes mais aussi antidiabétiques.

Les anti-oxydants luttent contre :

  • Les cellules responsables du vieillissement
  • Les maladies cardiovasculaires
  • Et certains cancers

D’après ce que l’on dit le persil combattrait la mauvaise haleine comme le kiwi, le basilic, la banane, les épinards. En revanche, oui, il combat contre la mauvaise haleine mais évitez de manger de l’ail en assortiment car le combat sera difficile 😉 !

Pourquoi permet-il d’avoir une bonne haleine ?

Ce serait dû à la présence de composants phénoliques des principes actifs du persil.

Plats contenant du persil :

Pâtes à la bolognaise
Persillade
Beignets de morue
Beignets de courgettes
Salade de pâte ou de riz fraîche
Velouté de persil
Tomates à la provençale
Taboulé
Pesto au persil
Moule à l’ail et au persil
Les escargots
Les boulettes de viande
Les tomates mozzarella

Le persil est un aliment :

Cette plante est diurétique :

Ses feuilles aident l’organisme à se débarrasser des déchets qu’il contient, les racines du persil traitent la rétention d’eau mais aussi les cystites occasionnelles.

Le persil est un stimulant digestif :

Les feuilles et les racines stimulent les sécrétions gastriques et soulagent les troubles digestifs.

Il fait office d’anti-inflammatoire :

Les feuilles lorsqu’elles sont fraîches, les frottées directement sur la peau, soulagent des piqûres d’insectes.

Elles peuvent aussi faire office de pansement si vous n’en avez pas sur le moment…

Il est un désodorisant naturel :

Si vous mâchez quelques feuilles fraîches, vous aurez une meilleure haleine.

Les bienfaits du persil :

Il a de grandes qualités nutritionnelles :

  • Il possède de nombreux antioxydants
  • Il apporte de nombreuses vitamines et minéraux.
  • Lutte contre le vieillissement prématuré
  • Lutte contre l’apparition de cancers
  • Aide à la digestion
  • Aliment diurétique

Lorminy

Cette recette vous a-t-elle été utile ?

Note / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant... Soyez le premier à voter cette recette !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *