Apéritifs

Recette : Plat Italien : Fornarina

Temps
1h40mn
Personnes
4
Difficulté
Prix
Plat Italien : Fornarina

Ingrédients :

POUR LA PÂTE :

Eau (300ml)

Eau (300ml)

Levure boulangère (2 sachets)

Levure boulangère (2 sachets)

Sucre en poudre (1 c.s)

Sucre en poudre (1 c.s)

Sel (2 c.c)

Sel (2 c.c)

Farine (500g)

Farine (500g)

Huile d'olive (1 c.s)

Huile d’olive (1 c.s)

POUR LA FARCE :

Gros sel

Gros sel

Huile d'olive

Huile d’olive

Herbes de Provence

Herbes de Provence

Temps cuisson/repos et température de cuisson :

Temps de cuisson : 10 min ou plus

Temps de repos : 1 heure

Température : 230°C

Tout sur ce plat :

La Fornarina est un plat italien, cette délicieuse pâte à pizza recouverte d’huile d’olive, de sel et d’herbes de Provence est parfaite lors d’un apéritif dinatoire avec des amis ou sa famille, ce plat peut se déguster en apéritif ou en plat à vous de choisir le bon moment…

L’huile d’olive est très fréquemment utilisée en cuisine, surtout dans la cuisine méditerranéenne,  elle est la base de nombreux plat ; Elle est utilisée pour faire cuire le plus souvent des oignons ou encore de la viande.

Réalisation :

  • Dans un saladier, versez les 300 ml d’eau en prenant soins d’y plonger vos 2 sachets de levure boulangère, ainsi qu’une cuillère à soupe de sucre et deux cuillères à café de sel.
  • Tournez 5 secondes pour bien mélanger puis laissez poser le tout pendant environ 15 minutes.
  • Une fois les 15 minutes écoulées, mettre les 500g de farine dans le mélange (eau, levure, sucre, sel) ainsi qu’une cuillère à soupe d’huile d’olive.
  • Bien mélanger puis laissez reposer la pâte pendant 1 heure environ recouverte d’un torchon humide (déposez-le sur le saladier de façon à enfermer la pâte pour éviter que le contour de celle-ci ne sèche).
  • Une fois finie de gonfler, décollez la pâte à l’aide de farine et mélangez-la avec vos mains.
  • Séparez la pâte en 4 morceaux de façon à obtenir des boules.
  • Ensuite, prenez une plaque de cuisson sur laquelle vous mettrez du papier sulfurisé.
  • Ainsi vous pourrez étaler très finement une première boule du mélange dessus.
  • A l’aide d’un pinceau de cuisine, badigeonner la pâte d’huile d’olive, saupoudrez-la d’herbes de Provence et disposez du gros sel un peu partout, faites la même manipulation pour chaque morceau de pâte.

Enfournez-les pendant environ 10 minutes (- ou + selon vos goûts) à une température de 230°C.

Une fois cuites et sorties du four, découpez-les fornarina comme si vous découpiez des pizzas et servez aussitôt.

L’huile d’olive est elle moins calorique que les autres huiles ?

Non pas du tout ! Il faut éviter d’abuser de cette huile et en mettre qu’en très petite quantité.

Chaque huile contient 100 % de lipides (900 kcal pour 100 g).

Cette huile est tout aussi grasse que les autres huiles, elle est aussi très calorique.

Un petit filet d’huile d’olive ne vous fera pas de mal, mais si vous veniez à en consommer un peu trop, ce serait mauvais pour votre santé…

Protège-t-elle des maladies cardiovasculaires ?

Et bien oui ! Car elle est riche en vitamine E et en polyphénols (antioxydants d’origine naturels).

Elle réduit les risques d’infarctus, de diabète de type 2, d’AVC et les cancers…

Quel est sa date limite de consommation ?

Il faut premièrement savoir que plus la date de péremption est éloignée, plus l’huile d’olive ne sera fraîche.

Ensuite que toutes les saveurs de l’huile d’olive régressent au fur et à mesure que le temps passe.

Cette huile doit être consommée de préférence 18 mois après sa mise en bouteille.

Plus vite vous la consommerez, au plus elle gardera ses arômes et ses saveurs.

Le sel sous plusieurs formes :

  • Le sel marin (évaporation dans des marais salants).
  • Le sel gemme (dans la terre par extraction).

Combien faut-il consommer de grammes de sel par jour pour ne pas prendre de risques pour notre santé ?

Une dose est recommandée…laquelle ? Elle est d’environ 2 g par jour !

Mais une grande partie de la population en consomme largement plus…

Pourquoi avons-nous besoin d’ajouter du sel à nos plats ?

Lorsque nous ajoutons du sel à nos plats, cela augmente la sensation de plaisir à manger notre plat…. Ce qui n’est pas bon pour notre santé, vous l’aurez compris.

Ces grandes doses de sel dans tous nos plats sucrés comme salés nous poussent à en manger plus.

Celui-ci fait donc indirectement référence à un additif.

Comme certaines personnes sont accros au sucre et bien,  d’autres le sont pour le sel…

Ce qui peut avoir des conséquences sur notre métabolisme.

(Évitez de saler vos viandes avant ou alors pendant la cuisson car celui-ci est un absorbant et va  absorber tout le liquide de votre viande ce qui va la rendre sèche).

Le label rouge des herbes de Provence…

Le Label Rouge garantit :

  • Le contrôle des dosages des différentes herbes de Provence qui compose ce mélange.
  • Leur séchage qui doit répondre à un processus strict.
  • L’odeur et les couleurs qu’elles ont, il ne faut pas qu’il y ait d’autres végétaux ni de tiges,…
  • Les herbes de Provence Label Rouge sont d’origine provençale.

Plusieurs produits portes le Label Rouge, celui-ci garantit la haute qualité des herbes de Provence.

Si vous en avez la possibilité, achetez les dans les marchés provençaux et si vous n’êtes pas originaires de cette région mais que vous venez en vacances.. Faites les provisions, les herbes séchées se gardent plusieurs mois.

Si vous achetez dans des commerces, grandes surfaces etc … des « Herbes de Provence » en sachets ou en petits bocaux, prenez le temps de lire les étiquettes afin de savoir si elles sont bien « récoltées » en Provence ou simplement « conditionnées » en Provence, la meilleur appellation est « Origine Provence Garantie »  … toute la subtilité est dans l’étiquetage, donc la tromperie.

Pour garantir que les herbes de Provence sont de hautes qualités, rien de mieux que de s’en procurer sur les marchés provençaux. Il est plus sur et facile de s’en procurer des par les producteurs locaux qui le récolte eux-mêmes.

Que contiennent les Herbes de Provence ?

Ce sont les herbes aromatiques (thym, romarin, origan, romarin, de la sarriette, et du basilic) les plus utilisées dans nos cuisines.

Un bon mélange doit se décomposer ainsi (ce n’est pas une obligation mais une indication d’excellentes proportions que vous devriez retrouver sur vos étiquettes, dans le commerce. Si vous faites vos mélanges vous-mêmes, se sera laissé à votre goût. Nous pouvons nous servir que d’un seul ingrédient par exemple ou plusieurs.

•26% d’origan

•26% de sarriette

•26% de romarin

•19% de thym

•et 3% de basilic

ATTENTION : Une très grande majorité est des fausses Herbes de Provence !!! Elles sont principalement importées du Maroc, d’Espagne, d’Albanie et de Pologne (pays majeur).

Lors de vos achats, vérifiez que le paquet mentionne bien sur son étiquette :

• la dénomination “Herbes de Provence”

• la composition

• la provenance du produit

• les caractéristiques certifiées : arôme et saveur garantis, plantes sélectionnées et contrôlées

Pâte à pizza bonne pour la santé ?

La pâte à pizza est une bonne source de glucides.

Celle-ci est composée de farine, de levure et d’huile d’olive, la pâte à pizza est bonne pour l’organisme ! Encore une fois que si elle n’est pas consommée en trop grande quantité !!!

La pizza est aujourd’hui un plat que nous retrouvons dans tous les pays du monde, mais où est-elle apparue pour la 1èrefois ?

Son origine remonterait à l’Antiquité et l’appellation « pizza » serait apparue vers 997. Son origine, comme pour beaucoup de plats,  est controversée : soit le terme vient de l’allemand « bizoo » qui désigne « morceau de pain », et pour d’autres, du grec « pitta » qui signifie « fouace, galette » terminologie bien ancrée dans notre pays..

Cette pâte à base de farine, levure, sel que l’on étale finement ressemble étonnement aux différents pains que l’on trouve encore dans de nombreux pays, surtout autour du bassin méditerranéen, agrémentée de divers ingrédients, et pas forcément de sauce tomate, ces pizzas font le bonheur des petits et grands .. Comme par exemple avec cette « FORNARINA » toute simple et tellement bonne, finalement, une autre version de la célèbre pizza traditionnelle .

Aujourd’hui et selon les régions ou les pays , cette pâte à «pain» s’est vue accompagnée d’ingrédients divers et variés, selon l’inspiration et les produits locaux.

Il n’en demeure pas moins que si nous ne connaissons pas la région de l’origine de la pâte à pizza, c’est bien en Italie que nous retrouvons sa trace et que son origine remonte au Moyen Âge.

Bon appétit !

Lorminy

Cette recette vous a-t-elle été utile ?

Note / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant... Soyez le premier à voter cette recette !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *